5 risques en investissement immobilier

Risques et danger de l'investissement immobilier

Tout comme les autres investissements, l’investissement immobilier possède des risques sur divers plans. Pour cela, il faut connaître quelques grands risques afin d’établir une bonne stratégie d’investissement. 

En connaissant ces risques, on peut améliorer la façon d’investir afin de bénéficier de la rentabilité optimale.

Risque de vacance locative

Ce risque s’agit d’une période durant laquelle il n’y a aucun locataire dans son logement. Pour cela, le bien immobilier devient une charge supplémentaire. 

Le risque de vacance locative peut obliger le propriétaire à vendre son logement pour payer le crédit immobilier.

Pourtant, on doit échapper à ce risque en mettant en place l’investissement dans un endroit qui dispose d’une forte tension locative.

Les risques liés au locataire

Ce risque peut gravement endommager la rentabilité d’un investissement immobilier. Sur ce, il y a le risque d’impayées, dégradations ou conflits avec les locataires.

Le risque d’impayées est encore plus grave que le risque de vacance locative. Pour cela, il est possible que le locataire refuse ou ne possède pas la capacité de payer ses loyers. Ainsi, le propriétaire n’est pas très favorisé par la législation à propos des impayés. Alors, pour éviter ce risque, il faut faire un bon choix sur le locataire, et on peut aussi demander des justificatifs pour vérifier la fiabilité du locataire.

D’ailleurs, le propriétaire doit exiger une caution garante à son futur propriétaire pour pallier au risque de dégradation. Ainsi, il faut éviter le manque d’entretien ou le malentendu parce que ces cas peuvent entraîner un conflit avec le locataire.

Les risques fiscaux

Les dispositifs de défiscalisation sont inventés par l’État afin d’inciter à investir dans l’immobilier. Voir la loi Pinel qui permet aux investisseurs de bénéficier d’une réduction d’impôt sur l’investissement dans l’immobilier neuf.

Mais le grand risque autour de la fiscalité c’est le changement fiscal dans le futur. En effet, l’investisseur ne peut pas anticiper l’arrivée de ce changement. Ainsi, une simple augmentation de taxe foncière peut endommager la rentabilité de l’investissement.

Les risques inhérents au marché immobilier

En fait, l’étude des informations sur le marché immobilier est parfois négligée par l’investisseur. Pourtant il existe un grand risque lié à cette information secondaire. 

Il est possible que le marché immobilier se montre avantageux pendant le moment d’acquisition, mais après, il va arriver un changement non anticipé.

Pour cela, le marché immobilier doit être bien étudié. Il faut s’assurer que l’endroit possède une activité ou un point d’attraction à proximité. De plus, il faut analyser la tension locative dans l’endroit visé pour mettre en place l‘investissement immobilier.

Le risque de copropriété

Le principal risque de copropriété c’est la différence de façon de gérer l’investissement. Il est possible aussi qu’il y ait un déséquilibre sur les charges de copropriétés. Sur ce, on doit bien analyser ces charges de copropriétés en les comparant à celles des autres immeubles qui comportent les mêmes caractéristiques. De plus, il faut être attentif en lisant correctement les charges de copropriétés. Il faut aussi se questionner toujours afin de savoir correctement ce qui est compris dans la charge.